Comité de jumelage de Melgven
Commission Malicounda

Jacqueline et Michel

Couleurs, son et parfums du Sénégal

ous voila mi-novembre, nous attendions depuis longtemps ce moment. Nous quittons Melgven très tôt, il fait froid. Arrivés à Dakar, temps superbe, ciel bleu, chaleur, odeurs, couleurs... Nous y voilà.

En route pour la petite côte, nous nous émerveillons déjà, tout est surprenant. La route est bordée d’innombrables échoppes, vendeurs de toutes sortes, artisans, tailleurs, boutiques de tissus, garagistes... La circulation est très dense et au milieu de toutes ces voitures, ces taxis, ces cars rapides, ces chevaux, ces ânes, les enfants et les femmes vendent cacahuètes, pastèques, bananes, journaux, parfums...

Une rue du Sénégal

Yassa

Ce dimanche, nous sommes invités à un baptême dans un petit village de brousse. Journée inoubliable. Les femmes sont très nombreuses à préparer le repas. Les grandes marmites remplies d’ognons, de légumes, de viande et de riz mijotent depuis longtemps, tous ces parfums nous régalent déjà. Les femmes ont revêtu leur plus belle tenue, les boubous sont très colorés et brodés, elles sont superbement maquillées et coiffées. Quelle élégance et quelle féminité ! La fête a commencé ce matin et va durer toute la journée au rythme des chants et danses. On nous invite à déguster un plat de lakh (prononcer lard) à base de mil, lait caillé et sucre, puis plus tard nous partageons le riz à la viande. C’est délicieux ! Quel bonheur d’être là !

Le lendemain, nous rendons visite à la communauté rurale de Malicounda, Ousmane nous accueille et nous fait visiter le chantier de la nouvelle mairie. C’est une belle construction, spacieuse et bien conçue.

Le séjour se termine trop tôt, nous reprenons la route de Dakar et là encore une bonne surprise ! A l’aéroport nous rencontrons Samba. C’est incroyable ! Voilà, le bonheur nous a accompagné jusqu’aux dernières minutes.

Association du jumelage de melgven - jumelage.melgven[A]free.fr
Administration